CONTEXTE HISTORIQUE

a Thaïlande s’enorgueillie d’un riche passé historique qui n’aura jamais connu le joug de la colonisation. Si les thaïs occupent la Thaïlande seulement depuis un millénaire environ, le pays était auparavant habité par différentes ethnies mône, khmère ou malaise. Les thaïs établirent leurs propres royaumes, Sukhothai puis Ayutthaya. Si les frontières du pays ont changé au fil des siècles, notamment avec la perte du Cambodge et du Laos, le pays resta néanmoins assez puissant pour éviter la colonisation. En 1782 un nouveau roi accède au pouvoir sous le nom de Rama Ier et fonde Bangkok après que Ayutthaya ait été prise par les birmans. Durant le début du XIXe siècle, les héritiers de Rama s’inquiètent du colonialisme et signent un traité d’amitié et de commerce avec le Royaume Uni. A partir de ce moment là, la Thaïlande essaie d’entretenir des liens cordiaux avec l’Occident. Un traité avec le Royaume Uni établit la frontière avec la Malaisie alors que des traités avec la France fixent la frontière avec le Cambodge et le Laos. Au total, le Siam aura perdu 456 000 km² mais sera resté indépendant.

ORGANISATION POLITIQUE
La Thaïlande est une monarchie constitutionnelle dont Rama IX est le souverain depuis 1946. Dans les années qui suivent, les militaires jouent un rôle de premier plan dans les affaires du pays qui est secoué par une succession de coups d’État. La vie politique thaïlandaise reste marquée par de nombreuses controverses, dont un coup d’État par des militaires, en 2006, suivi par l’abrogation de la Constitution. Le régime politique y est parlementaire, c’est-à-dire que le gouvernement doit nécessairement avoir l’appui du parlement. Mais le pays traverse depuis novembre 2013 une grave crise politique. Le mouvement d’opposition, mené par l’ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban, réclame la démission de la Première ministre et de son gouvernement. Après la démission en bloc des députés de l’opposition, Mme Shinawatra a dissous l’Assemblée nationale en décembre 2013 et des élections législatives anticipées se sont tenues le 2 février 2014, avant d’être invalidées en mars 2014.

GÉOGRAPHIE
Le relief de la Thaïlande est très différent selon que vous vous trouviez au sud ou au nord. Le pays se compose de plaines et côtes karstiques, de montagnes propices aux randonnées, de luxuriantes forêts tropicales et des plages de sable blanc Les montagnes couvrent la plus grande partie du nord du pays. Le centre est dominé par la plaine du centre alluviale de la Chao Phraya, le plus important fleuve thaïlandais et de ses affluents, qui se jette dans la baie de Bangkok, au nord du golfe de Thaïlande. Au sud enfin, le pays est constitué de belles plaines côtières. Le pays est également réputé pour la beauté de ses îles à la fois paradisiaques et luxuriantes.

LANGUES ET DIALECTES
Le thaïlandais provient de la langue tai-kadai et est parlé par la grande majorité de la population même s’il est divisé en plusieurs sous catégories selon les régions. Ainsi on retrouve en plus du thaï proprement dit le thaï du nord-est le thaï du nord et le thaï du sud.

» Culture
La culture thaïlandaise est riche et très ancienne. Elle trouve ses origines dans le bouddhisme et l’hindouisme et partage certaines particularités avec les pays voisins. Le théâtre, la danse, la littérature et la poésie sont des arts prédominants. Les moines occupent une place importante dans la société et beaucoup de coutumes sont liés à leur place dans la société. En avril, les thaïlandaise fêtent l’arrivée de l’été avec le Nouvel An Thaï ou Songkran, un rituel qui consiste à jeter de l’eau.

» Gastronomie
La cuisine thaïlandaise bien que proche d’autres cuisines asiatiques se démarque par l’usage d’ingrédients uniques notamment beaucoup d’épices. Appréciée internationalement elle est réputée pour sa diversité selon les régions. Le Pad thai ou nouilles de riz sautées est peut-être le plat le plus connu mais n’est qu’un des nombreux et différents plats que vous pourrez déguster au menu : curry jaune, rouge ou vert, salade de papaye, soupe et soupes de nouilles, riz gluant…

» A faire / ne pas faire

Lors de vos déplacements conservez une tenue correcte, évitez les décolletés trop généreux et les torses nus. Portez un maillot lorsque vous êtes sur une plage.

Respectez les habitants et leur environnement, demandez l’autorisation avant de prendre une photo même s’il s’agit d’un enfant. Montrez votre appareil et faite un geste pour vous faire comprendre et attendez son accord.

Respectez la nature. Ne jetez rien. Ne cueillez rien surtout dans un parc national, enfin écoutez les conseils de vos guides et essayez de ne pas déranger la faune, par exemple ne touchez pas et n’approchez pas les animaux de trop prêt.

Ne donnez pas d’argent aux enfants, la mendicité n’est pas une solution, préférez leur offrir du matériel scolaire, un vêtement ou simplement un fruit. S’il s’agit d’une personne âgée ou d’un infirme à vous de juger selon le contexte.

Enlevez vos chaussures lorsque vous entrez dans un temple (signe souvent indiqué).

Ne touchez pas la tête d’un thaï même un enfant c’est considéré comme impoli.

Ne vous approchez pas d’animaux errants ou sauvages (chiens, singes) ils peuvent avoir la rage, la maladie sévit encore dans toute l’Asie du Sud-Est.

Ne vous énervez pas et ne criez pas en public, perdre son calme est très mal vu.

Ne critiquez pas la Monarchie et ne manquez pas de respect au roi, personnage quasi sanctifié par le peuple thaïlandais.

Ne consommez pas de drogues, les lois en la matière sont très strictes et les peines lourdes

 

Retour