L'ATES

Créée en 2006, l’Association pour le tourisme équitable et solidaire (ATES) regroupe des organisateurs de voyages professionnels engagés dans une démarche de développement et de solidarité internationale par le voyage.

L’ATES définit et porte la voix d’un autre tourisme, fait de rencontres, d’échanges et de découverte des peuples et des cultures du monde.

Ayant une approche commune du tourisme solidaire, Grandir Aventure est devenu membre de l’ATES depuis le 1er juin 2015. Ainsi, nous partageons les valeurs du tourisme équitable et solidaire.

Reconnue au niveau national et international comme organisme de référence du tourisme équitable et solidaire, elle anime un processus de garantie exigeant qui assure aux voyageurs qualité des prestations, sécurité du séjour et respect des engagements de ses membres.

La force des voyages équitables et solidaires réside incontestablement dans la place consacrée à la rencontre avec les populations locales.
Leur implication dans l’accueil des voyageurs, dès le début du projet, permet de vivre des moments de convivialité devenus trop rares dans les circuits classiques. Auprès d’eux, les voyageurs découvrent de nouveaux horizons culinaires, se laissent conter des légendes traditionnelles, participent à la vie quotidienne du village. Des moments simples d’échange et de partage qui permettent, mieux que tout autre, de comprendre la culture d’un peuple, d’une ethnie, d’un pays !

 

La charte du tourisme solidaire et équitable

 

L’ATES regroupe des organismes de voyages et des professionnels, sélectionnés sur la base d’une grille de critères éthiques rigoureux, qui travaillent dans une même démarche de tourisme équitable et solidaire.

Ils veillent à mettre en place une activité touristique qui aide au développement local des régions d’accueil, dans le cadre d’un partenariat équilibré avec les populations locales.

Les membres de l’ATES, acteurs de l’économie sociale et solidaire, ont élaboré une charte commune qui assoit leur identité collective. La Charte a été adoptée à l’unanimité et signée par l’ensemble de ses membres réunis en Assemblée Générale le 9 juin 2008 à Paris.

Cette charte définit, autour de trois axes, les engagements que chaque membre actif de l’ATES doit impérativement respecter. Elle fonde un système d’évaluation qui précise les engagements de la Charte du tourisme équitable et solidaire en dix critères et vingt-neuf indicateurs.

 

  1. La relation avec les partenaires accueillants et l’organisation des voyages

L’opérateur organise ses séjours en partenariat avec les populations locales qui sont au cœur du processus d’accueil. Il favorise ainsi la rencontre et l’échange dans la conception de ses voyages.

L’opérateur choisit en priorité des partenaires organisés autour de projets de développement bénéficiant à la collectivité.

L’opérateur organise ses voyages de manière à maximiser l’impact sur l’économie locale des territoires d’accueil, dans le respect de leurs équilibres économiques, sociaux et environnementaux.

 

  1. Les engagements en faveur du développement local

L’opérateur organise son fonctionnement et fixe le prix de ses voyages de manière à dégager des ressources affectées à un fonds de développement.

Ce fonds doit bénéficier et être géré par les populations d’accueil de ses destinations.

 

  1. La sensibilisation du voyageur, la transparence et la communication

L’opérateur informe et sensibilise ses voyageurs sur les principes du voyage solidaire et sur chacune de ses destinations (situation économique, sociale et culturelle, règles de savoir-vivre, situation environnementale)

L’opérateur met à disposition du voyageur la répartition du prix de ses voyages.

L’opérateur informe les voyageurs sur ses actions de développement et de préservation de l’environnement. L’opérateur milite pour le tourisme équitable et solidaire et le respect de ses principes. Il s’engage à promouvoir le réseau ATES.

Pour en savoir plus sur l’ATES, suivez ce lien